Penser la photographie numérique - La mutation digitale des images, 2015 - Arts / Numérisation / Fractals

Arts / Numérisation / Fractals

Arts / Numérisation / Fractals

Penser la photographie numérique - La mutation digitale des images, 2015

 

 

 

PENSER LA PHOTOGRAPHIE NUMÉRIQUE

LA MUTATION DIGITALE DES IMAGES

 

Jean-Claude Chirollet

 

Éditions L'Harmattan, Paris, 2015

Collection Ouverture Philosophique, 210 pages

 

 

Couverture 1.jpg

 

Couverture 2.jpg

 

 

EXTRAITS :

« Une image photonumérique peut être technologiquement définie, en dehors de toute dénotation de nature esthétique ou émotionnelle, comme une transcription mathématique du réel visible, compilée sous la forme d'un fichier matriciel binaire échantillonné (bits 0/1). Il s’agit en conséquence d’un pur artefact logiciel. 

(…) Il n’existe pas de vérité logicielle unique et définitive des images numériques, car un fichier d’image digitale recèle en lui un nombre incalculable d’images virtuelles différentes – même si, la plupart du temps, seuls quelques-uns des clichés glanés en toute hâte, donneront lieu, le plus souvent, à une seule expression matérielle, généralement peu rectifiée ou peu réinterprétée au moyen d’un logiciel de traitement infographique.

(…) le cliché digital, qu’il soit obtenu spontanément et conservé tel quel par le photographe amateur, ou qu’il soit largement réinterprété en « chambre numérique » par le photographe professionnel, demeure dans tous les cas une matrice virtuelle sans forme ni dimension prédéterminée, et dont les multiples occurrences visuelles sont autant d’avatars différents du même fichier d’image. Tous les multiples sont des images de « l’Un », mais aucun des exemplaires visuels du même fichier d’image ne résume ou ne synthétise à lui seul son prototype, car il est toujours le résultat de procédures de transformations logicielles particulières, concernant le recadrage, l’accentuation de la netteté, la gamme des tons, les gradations lumineuses et la plage dynamique, les contrastes locaux ou généraux, mais aussi – entre autres – la compression de l’information en fonction de tel ou tel format de fichier (avec ou sans perte de données), et l’affichage de l’image sur un écran vidéo au gamut standardisé, ou sous forme d’impression digigraphique rigoureusement calibrée. »

 

Cliquez → Penser la photographie numérique - La mutation digitale des images, L’Harmattan, Paris, 2015, Collection Ouverture Philosophique, 210 pages.

 

 

 

TABLE DES MATIÈRES

 

AVANT-PROPOS

Un monde sans photographies…………………………..5

 

1. Images argentiques vs images matricielles…….....9

 

2. Grains d’argent et pixels……………………………..33

 

3. Instantané vs image logicielle……………………….59

 

4. L’Un argentique vs le Multiple digital……………...89

 

5. La versatilité des couleurs digitales……………....131

 

6. Photographie 3D - Impression 3D………………..179

 

CONCLUSION

Esthétique photonumérique……………………………201

 

INDEX DES NOMS PROPRES……………………………..205

  

 

  © Jean-Claude Chirollet

 

 

 

 

 

 

 



22/01/2015